UQAM - Universit� du Qu�bec � Montr�al
Livres anciens
UQAM  >  Livres anciens  >  Catalogue raisonné des livres d'Heures conservés au Québec
Catalogue raisonné des livres d'Heures conservés au Québec

Citation bibliographique complète :
Catalogue raisonné des livres d’Heures conservés au Québec, dir. Brenda Dunn-Lardeau, Québec, Presses Universitaires du Québec, 2018, 453 p.

Ouverture du livre Catalogue raisonné des livres d'Heures conservés au Québec

Rédacteurs de notices et collaborateurs :

François Avril, Geneviève Bazinet, Ariane Bergeron-Foote, Johanne Biron, Claire Boudreau, Sarah Cameron-Pesant, Debra Taylor Cashion, Gregory T. Clark, Claire de Lalande, Brenda Dunn-Lardeau, Gertrud Friedl, Céline Gendron, Mara Hofmann, Helena Kogen, Knud Ottosen, Johanne Perron, Claudia Rabel, Geneviève Samson, Christiane Van den Bergen-Pantens, Richard Virr, David Watt, Anne Winston-Allen.

Description du catalogue

Ce catalogue, élaboré sous la direction de B. Dunn-Lardeau, rassemble 24 livres d’Heures manuscrits et imprimés, ainsi qu’une cinquantaine de feuillets détachés des livres d’Heures, bréviaires et autres livres de dévotions conservés dans sept institutions publiques et patrimoniales de la province de Québec : les universités McGill, UQAM et Concordia ; le Musée des beaux-arts de Montréal et le Musée de l’Amérique francophone de Québec ; les Archives des jésuites du Canada et la bibliothèque du Séminaire de Saint-Sulpice. L’ensemble de ces documents s’étalant entre le XIIIe et le XVIe siècle devient, au fil des pages du catalogue, une « collection virtuelle » (R. Virr) permettant de mieux saisir les débuts du livre d’Heures en tant qu’ouvrage de dévotion privée, son succès fulgurant au XVe siècle, ses mutations au cours du siècle suivant dans le contexte de l’avènement de l’imprimerie et des réformes religieuses, sans négliger le destin ultérieur de ces livres entre les mains des dévots de la Nouvelle France, dans les collections des bibliophiles épris de l’art gothique, ou encore dans les dépôts des institutions à vocation muséale et universitaire.

Chaque document présenté dans le catalogue a fait objet de recherches minutieuses et détaillées. Celles-ci incluent l’analyse matérielle (support, structure codicologique, état de conservation, reliure s’il y a lieu), le relevé complet du contenu textuel (structure interne et identification de l’usage liturgique des offices, transcriptions des textes ajoutés au codex d’origine). Chaque notice fournit également des études plus poussées sur les textes rares ou inusités, telles que des prières et livres de raison, ainsi que la description complète et détaillée du décor (relevé complet et analyse d’éléments décoratifs et iconographiques, proposition d’images comparables, identification des enlumineurs ou graveurs ou rapprochement avec des artistes, ateliers ou cercles artistiques permettant de préciser l’attribution iconographique).

Richement illustré, le catalogue présente ce corpus organisé en trois ensembles chronologiques de notices : feuillets détachés des livres d’Heures, pièces connexes, livres d’Heures complets manuscrits et imprimés. La publication contient également une bibliographie analytique et plusieurs index. Le catalogue a servi de compagnon essentiel de l’exposition Resplendissantes enluminures au Musée des beaux-arts de Montréal (4 septembre 2018 – 6 janvier 2019).

Ce catalogue est consultable en partie (Table des matières complète, Introduction) sur le site des Presses Universitaires du Québec. Aussi les textes et les images des livres d’Heures manuscrits et imprimés conservés à McGill ont, depuis la parution du Catalogue, été numérisés et peuvent être consultés sur le site Horae qui leur est dédié aux Livres rares et collections spéciales de McGill.

Comptes rendus :

Albert Châtelet, « Nouvelles de l’enluminure », Art de l’enluminure, no 67, 2018, p. 62-64 ; Nicholas Herman, «Resplendent Illuminations: Books of Hours from the 13th to the 16th Century in Quebec Collections. Montreal Museum of Fine Arts », The Burlington Magazine, no 1389 – vol. 160, décembre 2018, p. 1045-1046.

Six notices extraites du catalogue

Notice 1 (pages 12-19) : Femme lisant dans un studiolo ; Déposition du Christ ; Descente aux limbes. Vers 1375, Veneto (Venise ? Padoue?). Enlumineur du Veneto. Montréal, MBAM, 1957.1368 et 1962.1356.

Notice 31 (pages 170-177) : Horae à l’usage de Rome. Vers 1390-1400, Bruges et 1425-1450, Florence. Décors associés au « Groupe aux baldaquins roses » ; ajouts dans un style florentin. Montréal, UQAM, Bibliothèque des Arts, Collections spéciales, BX 2080 L575 1390/1400.

Notice 41 (pages 284-293) Heures de Pellegrin de Remicourt et de Madeleine Symier. Vers 1470-1475, Rouen. Atelier du Maître de l’échevinage de Rouen. UQAM, Bibliothèque des Arts, Collections spéciales, BX 2080 L58 1470/75.

Notice 42 (pages 294-303) Horae à l’usage de Rome. Vers 1470-1480, Paris. Cercle du Maître de Jacques de Besançon et un assistant. Montréal, Université Concordia, Collections spéciales Vanier, BX 2080 A2 1400 ZAC.

Notice 47 (pages 356-363) : Horae à l’usage de Rome. Vers 1500-1510, Bruges. Cornelia van Wulfscherchke. Montréal, McGill, LRCS, MS 109.

Notice 53 (pages 404-415) Heures à l’usage de Toul. Paris, veuve de François Regnault [Madeleine Boursette], [1547], et Pierre Le Bret, 1560. Québec, Musée de la civilisation, bibliothèque du Séminaire de Québec, SQ047420.

 

UQAM - Universit du Qubec Montral    Mise jour : 9 fvrier 2011